lundi 23 juillet 2012

Critique #67 : Mickey Mouse Volume 1

 

Est-il vraiment nécessaire de présenter Mickey Mouse, cette icône culturelle mondialement connue grâce (en grande partie) aux dessins animés de Walt Disney ? Je ne le pense pas. Entrons donc directement dans le vif du sujet. Avant de devenir cette fameuse icône (note : entendons-nous bien, Mickey était déjà connu grâce aux premiers films de Disney, mais cette popularité n'était pas encore celle que l'on connait aujourd'hui), Mickey Mouse a connu ses débuts dans les journaux sous la plume et le pinceau de Floyd Gottfredson. L'aventure commencera « officiellement » en 1930 et durera plusieurs décennies.

 

Le comic strip Mickey Mouse est une série qui nous propose de suivre les aventures de la souris ; aventures souvent épiques et très drôles. Ce strip nous montre un personnage assez différent de celui qui figure de dans l'imaginaire collectif. Le personnage est moins « lisse ». Notre héros a bien sûr ses qualités de gentillesse, de venir en aide à son prochain... mais il n'hésite pas à se montrer agressif quand il le faut (souvent pour aider quelqu'un d'ailleurs). Ainsi, on aura l'occasion de voir Mickey (et ses ennemis) utiliser des armes. En ce qui concerne l'histoire en elle-même, Floyd Gottfredson emmène la célèbre souris dans des aventures diverses et très variées. Pour sa première aventure (par exemple), Mickey jouera les chercheurs d'or en compagnie de Minnie Mouse en plein Far West. Plus tard, on le verra en gérant d'un mini-golf. Il travaillera également dans un cirque. Mickey et Minnie seront dans une autre histoire entremetteurs et essaieront de marier Horace Horsecollar et Clarabelle Cow. Enfin, pour donner un dernier exemple, Mickey se retrouvera entraineur d'un champion de boxe et finira lui-même sur le ring. Ces aventures sont passionnantes à suivre. Elles sont aussi très drôles. Mickey aime jouer des tours à ses ennemis. Les gags et les blagues fusent. Et c'est quasiment tout le temps réussi. Le strip rempli parfaitement son rôle de divertissement. Mais ce n'est pas que ça. Floyd Gottfredson, toujours sur un ton humoristique, aborde des sujets plus sérieux. Ainsi, suite à une déception amoureuse, Mickey pensera à mettre fin à ses jours (avant de se raviser quelques jours plus tard).

 
  

La galerie de personnages présente dans ce premier volume est globalement très intéressante. Mickey est un personnage très humain finalement. Ses différents sentiments sont bien retranscrits. Minnie Mouse est un peu effacée dans ce volume (malgré sa présence régulière). Je n'irais pas jusqu'à dire qu'elle a un rôle de potiche, mais nous n'en sommes pas loin. L'auteur n'avait probablement pas de plan précis pour l'héroïne à ce moment là. Finalement, c'est probablement elle qui ressemble le plus à l'image que l'on a tous dans notre inconscient. Il sera intéressant de voir comment évoluera ce personnage par la suite.


A côté de notre duo de personnages principaux, il y a une flopée de personnages secondaires. Je ne vais pas m'appesantir sur eux car il y en a beaucoup. Ils sont tous très intéressants et on a forcément envie de les revoir un jour (que ce soit du côté des gentils ou des méchants). Parmi eux figure tout de même Kat Nipp, un personnage très drôle qui donnera du fil à retordre à notre héros. Je citerai également Mr Slicker, la souris qui a réussi à voler le coeur de Minnie et à arnaquer son père avant de se faire attraper. C'est un personnage très intéressant également et je ne doute pas un seul instant qu'on le reverra dans un avenir proche. Enfin, parmi tous ces personnages secondaires, il y en a deux qui méritent largement un coup de projecteur : je parle de Horace Horsecollar et Clarabelle Cow. On pourrait presque les classer dans les personnages principaux vu leurs récurrentes apparitions. Horace et Clarabelle forment un duo très amusant. Ils se fréquentent. Le premier se la joue célibataire endurci. Mais en vrai, il aime Clarabelle. Cependant, il ne veut pas l'avouer. Elle, de son côté, est un personnage encore plus intéressant. C'est une vraie pipelette. Elle adore les commérages. Elle aime également faire tourner en bourrique ce cher Horace qu'elle aime. Elle ne rêve que d'une chose : se marier. Ces deux personnages sont clairement mes préférés dans ce premier volume. Ils sont très bien écrits. Et ils sont tellement amusants. Il n'y a pas à dire : dès qu'une histoire a un couple de ce style, ça fonctionne sur moi.


D'un point de vue graphique, c'est magnifique. On sent bien le style graphique très cartoony des années 30. Les personnages sont facilement identifiables. Ils sont très expressifs. Ce trait très dynamique est sans doute une des raisons du succès du comic strip.


En ce qui concerne cette édition, l'éditeur Fantagraphics a fait un travail tout simplement fantastique. J'aimerais pouvoir dire que telle ou telle chose ne va pas. Mais je ne trouve rien de négatif. Ce premier volume compile les daily strips parus entre le premier avril 1930 et le 9 janvier 1932. Comme toujours avec cet éditeur, l'impression et la reproduction des strips est parfaite. Il y a 3 strips par page. Il n'y a aucun problème de lisibilité à signaler. Le livre a un format à l'italienne et compte 288 pages (dont plus de 200 de strips). Le contenu éditorial est monumental. Rien que ça.

Fantagraphics n'a en effet pas lésiné sur les bonus pour ce premier volume. Prenons les choses de manière chronologique. Lorsque vous ouvrirez ce premier volume, vous aurez l'occasion de lire une introduction signée Warren Spector sur le talent de Floyd Gottfredson sur le comic strip Mickey Mouse. Une préface de Thomas Andrae vient ensuite apporter sa part de louanges sur le strip et son auteur. Floyd Norman concluera cette première partie de bonus avec un article sur l'impact qu'a eu Mickey et le travail de Gottfredson sur lui (note : Floyd Norman est un artiste qui a travaillé en tant qu'animateur chez Disney et qui a également travaillé sur le strip dans les années 80). Après cette première partie introductive, nous trouvons les strips. Les histoires complètes sont clairement segmentées par des illustrations . Là encore, Fantagraphics propose un contenu éditorial admirable. En effet, avant chaque histoire, nous trouvons une page d'éditorial remettant ladite histoire dans son contexte. Cet apport est vraiment appréciable. Il permet aux lecteurs que nous sommes de comprendre certains points qui seraient restés obscurs autrement. A la suite des strips nous trouvons ce qui fait que cette édition est sublime : la seconde partie des bonus intitulée « The Gottfredson Archives – Essays and Special Features ». Cette section regorge de documents très intéressants. Des articles sont consacrés aux contributeurs méconnus, à ceux qui ont eu une part plus ou moins importante dans la création de Mickey Mouse. Un éclairage particulier est mis sur Ub Iwerks, probablement l'artiste le plus important dans la création de Mickey Mouse (tel que nous le connaissons) avec Walt Disney et Floyd Gottfredson. Fantagraphics nous propose notamment les « véritables » débuts du comic strip, avant que certains changement soient demandés et que Gottfredson prenne la main.

 
 Les premiers strips signés Ub Iwerks

Enfin pour boucler le tout, vous trouverez dans cette section plusieurs pages sur certains personnages du strip ainsi que des couvertures de comics et d'autres documents d'époque très intéressants.


Vous avez souvent l'occasion de me voir m'enthousiasmer sur le comic strip en général. Plusieurs titres présentés sont pour moi des indispensables. Mickey Mouse fait partie de ceux-là. Je dirais même plus : ce comic strip est clairement un de ceux qui je garderai avec moi si on me demandait de n'en garder que quelques uns. C'est une lecture (et un achat) que je vous recommande chaudement. Vous pouvez l'acquérir en volume à l'unité ou bien acheter le coffret qui regroupe les deux premiers volumes (coffret très joli au demeurant).

Note Globale : /5
Note du Livre : /5

3 commentaires :

  1. très instructif en plus j'adore Mickey !!!

    RépondreSupprimer
  2. dommage que cette collection n'existe pas en français. J'avais vu il y a quelques années une collection des toutes premières aventures de Mickey en BDs (je crois que le titre était "mickey et le fantôme noir) mais depuis, ces livres ne sont pas ressortis hélas :-(

    http://facebook.com/tresorsdisney

    RépondreSupprimer